Madrid: (+34) 91 745 99 19 | Granada: (+34) 958 28 99 28 | London: (+44) (0)75 4242 8384 | Móvil: (+34) 622 850 178 | Mail: info@agestrad.com
  • Español
  • English
  • Deutsch
  • Русский
  • Italiano
  • Português
  • Dansk
Agence de Traduction | Traductions professionnelles multilingues

Quelles sont les différences entre un traducteur et un interprète ?

Publié par: In: Sin categoría 29 jan 2018 Questions: 0

Traducteur et interprète appartiennent tous deux au secteur de la traduction professionnelle, pourtant il s’agit de deux métiers bien différents. Le traducteur produit des textes écrits tandis que l’interprète fournit un contenu oral. Ces deux types de professionnels traduisent toujours d’une langue étrangère vers leur langue maternelle.

Les interprètes et les traducteurs de l'Agence Agestrad aident les particuliers et les professionnels

Comment s’exerce le métier de traducteur ?

Le traducteur travaille le plus souvent à partir de documents écrits mais la multiplication des canaux de communication diversifie la nature des sources. Il est de plus en plus courant de travailler à partir de supports audio ou vidéo. Le résultat, par contre, passe toujours par une phase d’écriture. Le traducteur peut s’aider d’outils d’aide à la traduction et de lexiques spécifiques à un domaine d’activité. Il existe des traducteurs généralistes ou semi-spécialisés qui possèdent une certaine polyvalence. Dans la plupart des cas, le traducteur est spécialisé dans un domaine précis : juridique, technique, commercial. Il a généralement dans ce cas suivi un double cursus ou travaillé dans un autre secteur d’activité avant de devenir traducteur. Le traducteur peut exercer sa profession en tant que salarié ou en freelance. Avec la mondialisation de l’économie, la traduction de textes connait un fort développement. Même si l’anglais reste la langue des échanges commerciaux, les traducteurs professionnels dans des langues peu communes sont de plus en plus recherchés.

Comment travaille un interprète ?

L’interprète travaille toujours en temps réel. Deux modes d’interprétation peuvent être utilisés : l’interprétation simultanée ou l’interprétation consécutive. Dans le premier cas, l’interprète traduit au fur et à mesure que l’interlocuteur parle. Dans le second cas, il traduit par blocs. Ce qui oblige l’interlocuteur à pratiquer des pauses dans son discours. Le système d’interprétation est choisi en fonction du contexte : interprétation simultanée pour une conférence et interprétation consécutive pour une visite d’usine, par exemple. L’interprète simultané utilise des outils audiovisuels tels qu’un casque et un micro.
Dans le cas d’une réunion où un seul interprète doit retranscrire les propos de tous les participants, on parle d’interprétation de liaison. Lorsque le traducteur est présent physiquement, il s’agit d’une interprétation présentielle. Une interprétation non présentielle est opérée à distance, via le téléphone ou internet par exemple. L’interprète peut exercer son activité en freelance mais il peut également être salarié d’une grande entreprise ou d’une organisation internationale.

Quels points communs entre traducteur et interprète ?

Tous les métiers de la traduction nécessitent un haut niveau en langues étrangères mais également de bonnes connaissances culturelles ou techniques. Les traducteurs professionnels doivent avoir séjourné au moins plusieurs mois à l’étranger pour appréhender tous les codes et les aspects culturels. De nombreuses langues présentent des différences géographiques dont il faut tenir compte avant de se lancer dans une traduction. La langue d’origine du texte ou du locuteur doit devenir la seconde langue maternelle du traducteur, même si la langue cible reste toujours la langue native. Les traducteurs professionnels doivent être passionnés par les langues étrangères et la communication interculturelle. Ils doivent faire preuve d’adaptabilité et de flexibilité et bien sûr, respecter la confidentialité des clients. Même si la traduction et l’interprétariat sont deux métiers distincts, il existe des traducteurs-interprètes qui sont aussi à l’aise et compétents à l’écrit qu’à l’oral.

Comment devenir un traducteur expérimenté ?

En plus de posséder un très bon niveau de langue et de culture générale ou technique, le traducteur doit être particulièrement rigoureux et ne jamais se contenter d’à peu près. Devenir un spécialiste de la traduction de textes nécessite un apprentissage de plusieurs années. Même si les outils de traduction dégrossissent le travail, chaque mot traduit doit être validé en tenant compte du contexte. Le texte traduit doit donner l’impression d’avoir été rédigé dans la langue cible. Il faut donc à la fois retranscrire toutes les informations d’origine et donner de la fluidité au texte. Les styles et les registres de langage doivent être respectés. La traduction de textes n’est pas réservée aux personnes ayant un profil littéraire, bien au contraire. Ce métier nécessite un fort esprit logique et s’appuie autant sur l’intuition que la réflexion.

Est-il facile d’être un bon interprète ?

Le métier d’interprète exige une excellente maîtrise de soi. Il faut rester parfaitement concentré pour retranscrire fidèlement les propos du locuteur. Ce professionnel travaille le plus souvent sous la pression et doit mobiliser en permanence toutes ses connaissances. Il ne doit jamais se laisser déstabiliser par la difficulté technique ou les émotions. Une interprétation présentielle ne laisse aucun droit à l’erreur. L’interprète doit analyser le discours en temps réel et lui redonner son sens logique dans la langue cible. Cet exercice nécessite plusieurs années d’apprentissage pour devenir un automatisme. Les situations où il est fait appel à un professionnel pour une interprétation présentielle sont multiples : salon, congrès, rendez-vous commercial, interview, accompagnement médical ou touristique. L’interprète doit, dans tous les cas, être un professionnel de la communication pour s’adapter instantanément à tous les contextes, sans jamais interférer dans le contenu des échanges.

Poser une question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utilisation de cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez \nl’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer \ndu contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus.

ACEPTAR