Madrid: (+34) 91 745 99 19 | Granada: (+34) 958 28 99 28 | London: (+44) (0)75 4242 8384 | Móvil: (+34) 622 850 178 | Mail: info@agestrad.com
  • Español
  • English
  • Deutsch
  • Русский
  • Italiano
  • Português
  • Dansk
Agence de Traduction | Traductions professionnelles multilingues

Quels sont les différents types de langues dans le monde ?

Publié par: In: Sin categoría 20 mar 2019 Questions: 0

On estime à plus de 6900 le nombre de langues existant actuellement. Pour faciliter leur classification, elles ont été regroupées dans des groupes linguistiques et des familles. Certains langues sont parlées par plus d’un milliard de personnes, tandis que d’autres n’ont que quelques milliers de locuteurs.

foule-langues

Quelle est la méthode de classement adoptée pour les langues ?

Il n’est pas facile de procéder à un classement universel des langues tant elles sont diversifiées. La méthode la plus utilisée consiste à rechercher, pour chaque langue actuelle, une langue ancestrale commune. Ce système hiérarchique s’inspire directement des arbres généalogiques. L’espagnol et le français, par exemple, font partie de la famille des langues romanes car elles ont un ancêtre commun, le latin. Les langues romanes font elles-mêmes partie d’un groupe plus large qui englobe les langues slaves, germaniques et certaines langues de la péninsule indienne pour former la grande famille des langues indo-européennes. Dans ce cas, l’existence d’une langue ancestrale commune reste hypothétique car aucune trace n’en subsiste à l’heure actuelle.

Existe-t-il une autre méthode de classement ?

Certains linguistes et professionnels des langues préfèrent adopter une méthode plus technique basée sur la typologie. Les langues sont alors regroupées en familles selon différents critères : la syntaxe ou le nombre de phonèmes par exemple. Cette méthode permet de délimiter 3 grands groupes : les langues flexionnelles comme le français, les langues isolantes comme le chinois et les langues agglutinantes comme le hongrois.

Peut-on dire que certaines langues sont orphelines ?

L’origine et la typologie de certaines langues restent mystérieuses et il est alors impossible de les rattacher à une famille précise. C’est le cas notamment du basque, du sumérien, du nihali (parlé en Inde) ou encore du bourouchaski, pratiqué au Pakistan. Leur parenté avec d’autres langues n’a jamais été clairement établie.

Quel est le nombre de grandes familles de langues dans le monde ?

Il existe actuellement 17 grandes familles linguistiques réparties sur tous les continents. La famille des langues aborigènes d’Australie comporte à elle seule 13 sous-familles ainsi que plusieurs langues isolées. Bien que ces langues ne concernent qu’un très petit nombre de locuteurs, elles présentent trop de différences pour être regroupées dans une seule famille. Les langues amérindiennes battent tous les records avec pas moins de 84 familles distinctes.

Quelles sont les familles regroupant le plus grand nombre de locuteurs ?

Les 10 langues les plus parlées aux mondes appartiennent à 4 familles différentes. Le chinois fait partie de la famille sino-tibétaine. L’espagnol, l’anglais, l’hindou, le bengali, le portugais, le russe et le penjabi sont regroupées au sein de la famille des langues indo-européennes. L’arabe est intégré à la famille afro-asiatique. Le japonais appartient à la famille japonique. Ces 10 langues sont la langue maternelle de plus de 3,2 milliards d’humains.

De quelle façon les types de langues sont-ils répartis dans le monde ?

La densité en matière de nombres de langues varie considérablement suivant les zones géographiques. Les zones où l’on dénombre le plus de langues différentes sont le Mexique, l’Afrique centrale, l’Inde, l’Asie du Sud-Est et l’Indonésie. Le record est détenu par la Papouasie-Nouvelle Guinée où l’on recense pas moins de 885 langues pour un peu moins de 8 millions d’habitants, soit une moyenne de 9000 locuteurs par langue. A l’inverse, le nord et le sud de l’Amérique, l’Europe, la Russie et le nord de l’Afrique forment des régions linguistiques peu diversifiées, au niveau du nombre de langues parlées.

Pourquoi parle-t-on de langue et non de dialecte pour les langues peu usitées ?

Un dialecte constitue la variante locale d’une langue, ce qui implique que des personnes qui parlent des dialectes différents arrivent à se comprendre plus ou moins, malgré des différences souvent plus marquées à l’oral. La notion de langue s’appuie sur la combinaison de plusieurs critères : démographiques, historiques, socio-économiques ou linguistiques. C’est pourquoi, par exemple, l’occitan et le catalan sont considérés comme deux langues distinctes alors que d’un point de vue purement linguistique, elles sont très proches et permettent une grande intercompréhension.

Est-ce que le nombre de langues existantes est définitif ?

Les langues suivent de près l’histoire et l’évolution des populations humaines, c’est pourquoi elles sont en évolution permanente. Certaines langues ont disparu faute de locuteurs, d’autres se sont séparées jusqu’à former plusieurs langues distinctes. C’est le cas par exemple des langues romanes dont l’émergence, associée à la disparition de l’empire romain, a entraîné la disparition du latin comme langue vivante. De nombreuses langues ne sont pas encore répertoriées, souvent parce qu’elles sont uniquement orales. Il arrive également que de nouvelles langues apparaissent quand des langues différentes, parlées sur des zones géographiques proches, interagissent au point de devenir une seule et même langue.

Poser une question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utilisation de cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez \nl’utilisation de cookies, les CGU ou autres traceurs pour vous proposer \ndu contenu et des publicités ciblées et réaliser des statistiques de visites.

En savoir plus.

ACEPTAR